Besoin d'aide? 01 77 86 80 97 ou Contactez-nous | Vous êtes un pro? 01 77 86 71 91 ou www.quotatispro.fr

 

En France, un cambriolage a lieu toutes les 90 secondes ! Alors quelle est la meilleure manière de protéger sa maison ? Alarme sans fil, système connecté, caméra de vidéosurveillance… quelle que soit la protection choisie, l’important est qu’elle soit correctement pensée et installée pour être la plus efficace possible.

QUEL SYSTÈME D’ALARME CHOISIR ?

  • L’alarme traditionnelle sans fil se compose de contacteurs sur les fenêtres et les portes pour une protection périmétrique, de détecteurs de mouvements placés aux endroits stratégiques pour une protection volumétrique et d’une centrale qui déclenche une sirène en cas d’effraction. Contacteurs et détecteurs se connectent à la centrale sans fil grâce à des protocoles propres à chaque fabricant ou au wifi. L’activation et la désactivation de l’alarme se fait en composant un code sur un clavier ou par une télécommande. Les systèmes filaires fonctionnent de la même façon mais ils n’ont d’intérêts que s’ils sont pensés dès la construction de la maison.

Les + : L’alarme sans fil est facile à mettre en place bien qu’il soit préférable de faire appel à un installateur compétent qui saura étudier vos besoins liés à la configuration de votre habitation.

Les – : Ce système non filaire peut être sujet à des brouillages d’ondes.

  • L’alarme connectée fonctionne selon le même principe que l’alarme sans fil mais la centrale doit être reliée à une box Internet. Les différents éléments sont paramétrés via l’interface web du fabricant. L’activation et la désactivation se font sur le clavier, par une télécommande mais aussi depuis un ordinateur en allant sur le site web du fabricant ou depuis un smartphone ou une tablette. Ces options, gérables à distance, permettent également de déclencher l’éclairage ou la fermeture des volets roulants de manière à simuler une présence même si vous êtes absent de votre domicile. Par ailleurs, en cas d’intrusion, les centrales connectées peuvent vous informer par message vocal ou SMS. Certains détecteurs de mouvement permettent même de voir ce qui se passe chez soi et prendre des photos, le tout consultable sur votre smartphone

Les + : Les systèmes connectés sont de plus en plus fiables grâce à des transmissions radio sécurisées.

Les – : Il est obligatoire de garder son téléphone sous la main et d’avoir une bonne connexion Internet.

  • La vidéosurveillance impose la présence de caméras qui permettent à l’utilisateur de voir en direct ce que filme la caméra. Certaines caméras disposent de détecteurs de mouvements qui actionnent l’enregistrement des images si une présence est détectée. Il est important de choisir des caméras munies d’un éclairage infrarouge pour distinguer les intrusions même de nuit. Les caméras et les alarmes peuvent être reliées à des centrales de télésurveillance, chargées de la protection de votre maison. En général, dès que l’alarme se déclenche chez vous, ces sociétés spécialisées dans la surveillance vous appellent, vous ou un référent, pour savoir s’il ne s’agit pas d’une simple erreur de manipulation. Une fois le doute levé, les centrales peuvent envoyer un agent de sécurité. Certaines centrales sont équipées de micros ultrasensibles qui offrent la possibilité aux personnes chargées du gardiennage d’écouter les bruits chez vous. Ces professionnels du gardiennage peuvent aussi interpeller le cambrioleur par le biais d’un haut parleur placé sur la centrale ou encore déclencher un générateur de brouillard opacifiant si votre alarme en dispose.

Les + : La télésurveillance peut également se manifester si un incendie se déclare, à condition que votre résidence soit équipée de détecteurs de chaleur ou encore assurer la sécurité des personnes âgées.

Les – : Il faut s’abonner aux centrales de gardiennage (entre 20 et 30 € par mois) et il est conseillé de bien vérifier les services inclus dans l’abonnement car certains nécessitent un supplément.

CAMÉRAS DE SURVEILLANCE ET AUTORISATION

L’installation de caméras de surveillance n’est soumise à aucune autorisation particulière, cependant il convient de respecter certaines règles de bienséance.

Il est bien sûr interdit de pointer une caméra chez le voisin ! Toutes doivent être dirigées au sein même de votre propriété. Une déclaration à la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) peut être nécessaire si les images sont enregistrées.

SYSTÈME D’ALARME : COMBIEN ÇA COÛTE ?

Le prix d’une alarme, quelle qu’elle soit, dépend du système choisi et d’un grand nombre de facteurs. Cela peut aller de 200 € pour un pack vidéo standard à plus de 3000 € pour une vidéosurveillance avec caméra infrarouge motorisée. N’oubliez pas de prévoir également les frais de maintenance et le coût de l’abonnement destiné aux sociétés de télésurveillance.

CE QU’IL FAUT SAVOIR

Quelques détails sont à prendre en compte au moment de choisir un système de protection.

  • Les alarmes proposent en principe un système de zonage, qui permet, par exemple, de n’activer que les détecteurs du rez-de-chaussée, pendant que vous dormez à l’étage. A vérifier avant achat.
  • De même si vous avez un animal domestique, il faut penser à installer les détecteurs hors de sa portée afin qu’il ne déclenche régulièrement l’alarme lors de ses ballades diurnes ou nocturnes. Ces systèmes sont conçus pour détecter chats et chiens en fonction de leurs poids.
  • Assurez vous que la centrale d’alarme soit bien équipée d’un module de transmission GSM ou GRPS afin de pouvoir continuer à recevoir les alertes en cas de coupure de la ligne ADSL. Les centrales peuvent aussi disposer d’un mode RTC qui transmet les alertes par la ligne téléphonique classique à condition d’avoir conservé un abonnement France Télécom.
  • Certaines compagnies d’assurance exigent le choix d’une alarme qui possède la norme NF A2P. Cette norme garantit un matériel de qualité et une bonne résistance face aux tentatives de désactivation ou de brouillage. Vérifiez également que l’installateur est lui aussi agréé NF A2P.

AIDES FINANCIÈRES et systèmes de sécurité

Publié par Sylvie Lenormand, le 09/06/15

 


Demander un devis gratuit Alarme

Share.